Mes ceintures de compétences CM2

J’ai enfin trouvé un système d’évaluation qui convient à ma vision de l’enseignement, que j’expérimente maintenant depuis deux ans. A découvrir :

Je construis mes ceintures de compétences en décomposant une notion par étape de la plus simple à la plus complexe.

Les ceintures de compétences sont effectivement construites en fonction du niveau de vos élèves, de vos attendus, mais aussi du profil de vos élèves. Il n’y a donc pas un type de ceintures de compétences à adopter mais davantage une réflexion au coeur de votre classe.

Par exemple pour maîtriser les nombres entiers dans ma classe de CM2 :

La notion « écrire en chiffres et en lettres » les nombres entiers a été déclinée de cette façon :
– La ceinture blanche : savoir écrire en chiffres et en lettres des nombres entiers <100 000
– La ceinture jaune : savoir écrire en chiffres et en lettres des nombres entiers <1 000 000
– La ceinture orange : savoir écrire en chiffres et en lettres des nombres entiers <10 000 000
– La ceinture verte : savoir écrire en chiffres et en lettres des nombres entiers <100 000 000
– La ceinture bleue : savoir écrire en chiffres et en lettres des nombres entiers <1 000 000 000

On peut aussi décomposer d’autres notions pour maîtriser les nombres entiers :
« décomposer les nombres entiers », « comparer et ranger les nombres entier », « encadrer et arrondir les nombres entiers »

La notion « nombres entiers » peut être également décomposée de cette façon :
– La ceinture blanche correspond à savoir écrire en chiffres et en lettres les grands nombres
– La ceinture jaune correspond à savoir décomposer un nombre sous plusieurs formes.
– La ceinture orange correspond à savoir comparer et ranger les grands nombres
– La ceinture verte correspond à savoir encadrer et arrondir les grands nombres.
– La ceinture bleue correspondra à mélanger les 4 notions en les rendant plus complexes.

En période 2 : j’ai construit la première proposition pour un travail plus approfondi sur les nombres entiers. C’était le gros thème de mathématiques de la période. Non seulement il fallait maîtriser les notions mais aussi l’acquisition du grand nombre (le million, le milliard).

En période 3 : pour valider définitivement cette notion, je donne des ceintures plus générales qui vont traiter l’ensemble de la notion, qui a déjà été validée en période 2, valable surtout pour ceux qui avaient du mal à finir leur travail sur la période 2.

Les exercices des ceintures sont volontairement courts. Ils sont rapides pour permettre de garder la motivation et la concentration des élèves. Lorsque les élèves font leur travail, ils sont isolés, sans supports.

Si la ceinture n’est pas atteinte, les élèves doivent soit revoir leur leçon, soit refaire leurs exercices d’entraînement. L’enseignant l’accompagne pour réaliser ce travail. Quelques minutes d’explications peuvent suffire à comprendre ce qui n’a pas été et repartir. Un atelier dirigé peut être prévu si la notion est trop complexe. A ce moment là, je regroupe 3-4 élèves présentant la même fragilité que je place sur un atelier de remédiation. J’en prévois un par semaine.

Les ceintures sont suivies dans un livret de compétences que je construis en fonction de ma progression. Chaque élève à en sa possession son livret. Pour la période 3 voici mon livret :

Voici mes ceintures. Certaines sont composées grâce à des ressources sur internet (blogs et autres), d’autres sont créées par moi-même pour répondre exactement aux besoins de mes élèves.

Les ceintures blanches :

Les ceintures jaunes

Les ceintures oranges

Les ceintures vertes